Accueil > QUI SOMMES-NOUS ? > Notre histoire

Notre histoire

Historique

Si le MEJ a bien 50 ans en 2012, il a en réalité changé de nom en 1962, prenant la suite d’une longue histoire commencée en 1844… C’est au sein de la compagnie de Jésus (les jésuites) qu’est lancée en 1844 l’Apostolat de la prière, mouvement pour l’offrande de ce que l’on vit, pour qui la prière est aussi une mission, un apostolat.

Au cours de la première guerre mondiale, se développent des groupes de prière pour les enfants afin de prier pour les combattants et pour la paix. Issue de ces groupes va naître la Croisade Eucharistique en 1915, ancêtre du MEJ. Elle est d’abord une section de l’apostolat de la prière pour les jeunes de 6 à 14 ans avec pour devise “Prie, communie, Sacrifie-toi, sois Apôtre” ! Le terme sacrifice faisant référence non à un sacrifice sanglant, bien évidemment, mais au sacrifice eucharistique qui n’est autre que l’offrande gratuite mais totale par Jésus de sa vie, pour que nous ayons aussi part à la même vie… “sacrifie-toi” était donc l’invitation aux jeunes, d’entrer à leur tour dans ce même mouvement d’offrande…pour la Vie !

Les mentalités et l’Eglise évoluant, il est devenu temps, en 1962, de changer de nom, de dire la même réalité mais avec d’autres mots… Et c’est le pape Jean XXIII lui-même qui, en recevant une délégation mondiale de la Croisade Eucharistique en 1962, s’est adressé à eux en utilisant régulièrement l’expression “mouvement eucharistique”… Ainsi était inauguré le “Mouvement Eucharistique des Jeunes“….

Cette nouvelle dénomination, « Mouvement Eucharistique des Jeunes » est approuvée en 1962 par l’assemblée des cardinaux et archevêques de France. La « Prière du MEJ » est composée en 1965 par le Père Jean Latapie. En 1971, le MEJ passe sous la responsabilité directe des évêques de France, après avoir été sous celle de la Compagnie de Jésus, qui garde toujours un vif intérêt pour le mouvement. A partir de 1974, le MEJ accueille également des lycéens. En 1990, lors des Assises à Laval, toutes les bases pédagogiques du MEJ sont ré-exprimées en fonction du monde dans lequel vivent les jeunes. En 2002, le MEJ entame un grand travail pédagogique pour adapter ses branches et suivre au plus près le point où en sont les jeunes aujourd’hui. Il existe dans plus de 35 pays à travers le monde. Saint Paul est le patron du mouvement.