Accueil > Actualité > A la rencontre du MEJ Paraguay 2/3

A la rencontre du MEJ Paraguay 2/3


Episode 2. 100 roquitos au campomejitus !

Avec Clarence et Audrey, deux volontaires françaises parties aussi avec Inigo et la DCC, entassés dans la camionnette d’Ada chargée d’instruments de musique, de pain, de pates et de jeux, nous débarquons à Ypacaraï, une petite ville non loin de la capitale, Asuncion. Quelques bus sont déjà arrivés et les premières équipes attendent l’ouverture du camp en jouant au foot.


Grand jeu

Un mot d’accueil et le camp est lancé : les équipes sont formées et le premier jeu commence. Qui trouvera le slogan le plus fou et la meilleure danse d’intimidation ? Nous allons découvrir au fil du week-end que ces équipes ont bien des défis à relever : grands jeux avec de la boue, du soleil, des danses, des chansons et beaucoup de rires.


Préparation de la messe

Entre deux grands jeux, s’intercalent les moments spi et les groupes deviennent plus sérieux. Le soir de notre arrivée, nous sommes chargés d’animer la messe avec trois temps : un temps pour offrir ce avec quoi on arrive au camp, un pour dire ce qu’on en attend et un dernier pour prendre un engagement pour le week-end.


Avec quoi je viens, ce que j’attends du week-end

On ouvre la deuxième journée avec un psaume de la création en espagnol et la prière MEj du Paraguay. On glisse également la prière Mej de France, traduite pour les roquitos. Plus tard, pour les « Témas » (temps d’équipe), les animateurs accompagnent les équipes à l’ombre pour réfléchir sur ses talents et sur l’évangélisation.


Moment de prière

Le lendemain, Audrey, Clarence et nous-mêmes proposons des « ateliers prière » pour expérimenter différentes manières de prier : avec son corps, avec la musique, avec les autres et avec des images. Pour clôturer les journées, un temps de relecture accompagné d’un « Nada te turbe » ou d’un « De noche » tout droits venus de Taizé.


Prière de Taizé

Le clou de ce campamento, c’est un grand rendez-vous de tous les ignaciens du Paraguay : la messe des jésuites à Caacupé. Caacupé, c’est un sanctuaire de la Vierge Marie où tous les 8 décembre, le quart du pays va en pèlerinage ! Les roquitos prennent le bus tandis que nous cheminons jusqu’au sanctuaire avec des jeunes de CVX (Communauté Vie Chrétienne) et plus d’un million de personnes. A Caacupé, des pèlerins partout, qui dorment ou attendent dans toutes les rues de la ville. Car il va y avoir des messes toute la journée et chacun attend la sienne ! La nôtre est à 3 heures du matin… Et est animée de moments de danse paraguayenne.


Messe à Caacupé

Après de grands abrazos (accolades) à 5 heures du matin, toutes les équipes se séparent et retournent vers leurs familles, boostées pour préparer Noël.

Suite et fin au prochain épisode !

Au MEJ Paraguay, ils n’ont pas la chance d’avoir leurs propres chansons comme le MEJ France, mais voici une chanson qu’ils aiment particulièrement :

https://www.youtube.com/watch?v=ZdMcKcBCBQ0